Ce site est un service privé d’information distinct des marques ou organismes officiels et non-affilié à ceux-ci.

Pourquoi devenir un primo-accédant en 2022 ?

Mar 15, 2022 | Immobilier | 0 commentaires

L’immobilier est un domaine assez vaste au sein duquel nous pouvons retrouver plusieurs types d’acteurs et de projets. Que vous soyez locataire ou propriétaire, il y a un certain nombre de codes à respecter et des avantages liés à votre statut. Cependant, il est à noter qu’une forte propension des Français a tendance à davantage s’intéresser à la propriété plutôt qu’à la location d’un logement. En effet, selon un sondage de l’INSEE paru le 26 mars 2019, 58 % des ménages français seraient propriétaires de leur résidence principale au 1er janvier 2018. En outre, cette part n’aurait cessé de s’accroître au cours de ces dernières années. Cela nous emmène à nous questionner sur la nécessité de devenir propriétaire pour la première fois. De plus, quels sont les avantages liés à ce statut de primo-accédant ?

Quelle est la définition de l’expression Primo-accédant ?

Le terme primo-accédant consiste au fait d’accéder pour la première fois à la propriété immobilière. La réglementation en vigueur veut que l’on qualifie de primo-accédant toute personne n’ayant pas été propriétaire de sa résidence principale au cours des deux dernières années. Cela implique également que celui-ci peut être locataire de sa propre résidence principale depuis une période de 2 ans minimum. Entendez par ces explications que le statut de primo-accédant s’applique uniquement aux résidences principales. Des sources comme ici existent pour vous expliquer les différents dispositifs et régulations existants autour de la primo accession.

Sachez par ailleurs qu’un individu à la possibilité de devenir primo-accédant en procédant à l’acquisition de son logement principal par ses propres revenus. Il est également possible de financer cette acquisition avec un prêt obtenu auprès de l’État et des établissements financiers. Cependant, précisons que certains prêts immobiliers ne confèrent pas automatiquement à l’emprunteur le statut de primo-accédant. Le PTZ (prêt à taux zéro) est, à ce jour, l’un des seuls à rendre obligatoire ce statut.

Quels sont les avantages liés au statut de primo-accédant ? 

Les avantages fiscaux du primo-accédant

Sur le plan fiscal, le statut de primo-accédant bénéficie d’une grande souplesse. En effet, vous pouvez bénéficier d’une TVA réduite si vous faites l’acquisition d’un bien immobilier neuf situé en zone d’aménagements et de rénovations urbaines (ANRU). La taxe, antérieurement de 20 %, est passée à 5,5 % depuis janvier 2014.

Les avantages financiers et bancaires

Lorsque vous présentez votre dossier de demande de prêt aux institutions financières, vous avez généralement de nombreuses démarches administratives à effectuer. Il ne faut pas non plus oublier les frais de dossiers à régler. Après cela, c’est généralement difficile d’obtenir un prêt, et cela, encore plus si vous n’avez pas d’apport initial. Pour rappel, les banques ont l’habitude de demander des apports initiaux à hauteur de 10 % du prêt demandé.

Cependant, lorsque vous êtes primo-accédant, vous bénéficiez d’un statut particulier auprès des établissements financiers. En effet, la plupart des banques considèrent le prêt immobilier comme une technique de fidélisation de leur clientèle. Ainsi, certaines vont même jusqu’à supprimer l’apport initial et proposent de le financer entièrement pour les primo-accédants. Dans ce genre de cas, l’aide à l’accession immobilière prend la forme d’un financement à 110 %, soit 10 % représentant l’apport initial et les 100 % représentants le prêt lui-même. Notez que ce système d’allègement est également utilisé par les assurances, permettant ainsi de baisser les différents taux.

Les dispositifs d’aide de l’État liés au statut de Primo-accédant

Vous devez savoir que certaines aides sont davantage accessibles lorsque vous avez le statut de primo-accédant. En effet, puisque l’acquisition d’un bien immobilier peut constituer un investissement important, l’État vous propose un accompagnement à travers plusieurs types de prêts. Le plus connu étant le prêt à taux zéro, les autres mécanismes sont les suivants :

  • les prêts des collectivités territoriales,
  • le prêt accession sociale,
  • le prêt Action logement,
  • le prêt Épargne Logement.

Quelles sont les raisons qui pourraient pousser un individu à devenir primo-accédant en 2022 ?

Au vu de tous les avantages que nous avons cités, nous pouvons dire que les raisons qui pourraient militer en faveur de ce type de projet immobilier sont évidentes. Dans un premier temps, il faut prendre en compte la valeur actuelle de l’immobilier sur l’hexagone. Selon l’INSEE, le prix de l’immobilier neuf et ancien en France a connu une hausse considérable depuis l’année 2000. En effet, sachant que l’indice des prix est passé de 47 en 2000 à 126 au cours du quatrième trimestre de l’année 2021, le prix de l’immobilier continuera certainement de s’accroître. Autrement dit, les maisons neuves ou anciennes connaîtront une hausse de leur prix durant les années à venir. En 2022, il est donc primordial de s’intéresser à l’acquisition de l’immobilier neuf, d’autant plus que plusieurs aides et allègements fiscaux sont prévus pour accompagner les primo-accédants.

Dans un second temps, nous souhaiterons mettre en lumière un autre aspect de la propriété immobilière. Généralement, lorsqu’une personne fait l’acquisition d’un nouveau logement, ce n’est pas nécessairement pour y habiter. Le primo-accédant peut, en effet, exploiter son bien sous forme de bail. Le cas échéant, cela lui permettra de jouir d’un revenu régulier. Toutefois, même si vous décidez à la longue de mettre en vente votre bien, vous pourrez probablement profiter de la prise de valeur. L’essence de l’immobilier consiste, en effet, à acquérir un bien et de le mettre en vente lorsqu’il engendre plus de valeur.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.