Ce site est un service privé d’information distinct des marques ou organismes officiels et non-affilié à ceux-ci.

Mandataire immobilier : tout savoir sur ce métier

Déc 9, 2022 | Immobilier | 0 commentaires

L’immobilier en France est assez rentable et ne cesse de recevoir des adhérents. Les statistiques relatives à ce domaine démontrent que son expansion n’a pas encore été freinée. En 2020, une étude du cabinet Statista a chiffré le nombre de maisons vendues en France à plus d’un million. En 2022, les prévisions de la même structure donnent quasiment les mêmes chiffres concernant la vente immobilière. Une chose est sûre, l’immobilier se vend bien dans l’Hexagone et se positionne parmi les secteurs d’activités les plus lucratifs. Si le marché est à ce niveau, c’est bien grâce à des réseaux de personnes qui en ont fait leur spécialité, notamment les mandataires immobiliers. Petit tour d’horizon sur cette activité et les missions qui gravitent autour d’elle.

Qu’est-ce qu’un mandataire immobilier ?

De façon simple, est appelée mandataire immobilier une personne chargée de la vente ou de la location d’un bien immobilier. Il est donc un professionnel opérant dans le secteur de l’immobilier, seul ou dans un réseau, en ayant le statut d’agent commercial. Ce dernier est spécialisé dans le négoce et dans la mise en relation des différentes parties pendant les transactions immobilières. Ce professionnel de l’immobilier est également habilité à faire des prospections pour de nouveaux mandats et peut se charger de l’organisation des visites. Dans certains cas, les mandataires immobiliers sont bien placés pour devenir des conseillers importants lors des transactions immobilières. Il faut en déduire que ce professionnel joue un rôle prépondérant dans le domaine de l’immobilier.

Quelle est la différence entre un agent immobilier et un mandataire ?

L’agent immobilier et le mandataire immobilier ont quasiment les mêmes missions. La principale différence entre les agents et les indépendants se situe au niveau du statut professionnel. L’agent immobilier est un salarié qui dépend d’une agence tandis que le mandataire est indépendant et rémunéré via des commissions sur les transactions. Il est censé verser des redevances à l’agence avec qui il est en partenariat. Cela dit, ce dernier est considéré comme un autoentrepreneur, voire un commercial qui doit figurer dans le registre national des agents commerciaux. Par contre, l’agent immobilier bénéficie plutôt de la carte T ou carte transactionnelle délivrée par la Chambre de commerce et d’industrie (CCI). Avec ce document, il peut créer plusieurs agences ou encore des centres de formation spécialisés dans l’immobilier.

Mandataire immobilier : avantages et inconvénients

Le métier de mandataire immobilier a de nombreux avantages et quelques inconvénients, que vous soyez indépendant ou rattaché à l’une des agences du marché. Faisons le point.

Mandataire immobilier

Les avantages du métier

Le principal avantage d’être mandataire est que vous pouvez bénéficier d’une grande liberté lorsque vous exercez vos fonctions. Ce métier garantit une gestion personnalisée de votre emploi du temps, puisqu’il n’y a pas de liens de subordination entre vous et la structure qui vous héberge. Les agences pour lesquelles vous travaillez ne fixent pas vos honoraires. Du coup, il est possible de travailler n’importe où sans contrainte. Ensuite, ce métier vous permet de jouir d’une rémunération attractive, car c’est vous qui fixez votre pourcentage sur les opérations immobilières de vente et de location. Il faut noter qu’un mandataire peut avoir 50 à 85 % des commissions relatives à une transaction. Ce qui peut s’avérer plus élevé que les honoraires d’un agent.

De plus, ce métier ne nécessite pas d’études approfondies ou des diplômes particuliers, ce qui le rend accessible à tout le monde. Vous pouvez alors l’exercer en parallèle de plusieurs activités. Autre avantage, être mandataire immobilier vous donne l’occasion de développer vos relations humaines. En fait, dans l’exercice de cette fonction, vous serez fréquemment confronté à des projets de vie de différents types de partenaires (nouveaux mariés, retraités, familles, etc.). Cela vous permettra de développer votre empathie et vous aidera par ricochet à garder de bonnes relations humaines. D’ailleurs, le relationnel est l’une des clés pour réussir dans ce métier.

Les inconvénients du métier

Être mandataire immobilier n’est pas toujours avantageux dans la mesure où, dans un premier temps, la concurrence est de plus en plus rude. Comme mentionné plus haut, le secteur de l’immobilier est fructueux et le métier de mandataire est accessible à tous. De ce fait, plusieurs communes, connues pour leurs patrimoines immobiliers, enregistrent de fortes concentrations de mandataires. Il est alors difficile de se dégoter facilement une affaire, ce qui limite évidemment les gains.

Deuxièmement, le caractère instable de la rémunération constitue en lui-même un désavantage qui affecte plusieurs mandataires immobiliers. Alors que l’agent immobilier à un salaire fixe et parfois des commissions sur les ventes, le mandataire doit faire face aux fluctuations du marché. Une autre difficulté que présente ce métier : la complexité des statuts. En fait, les différents statuts sous lesquels il est possible d’exercer ce métier (autoentrepreneur, gérant de société, salarié en portage salarial, etc.) comportent chacun des avantages et des limites. En choisir un, relève donc d’un véritable casse-tête chinois.

Comment devenir mandataire immobilier ?

On ne s’improvise pas mandataire immobilier, on le devient ! Il est vrai qu’aucun diplôme spécifique n’est requis pour exercer ce métier, toutefois certaines connaissances et qualités sont recommandées. Il faut dire que les mandataires doivent aussi être d’excellents conseillers pour mieux orienter leurs clients. Avant tout, il est judicieux d’avoir des notions de droit de l’urbanisme, de droit privé, voire de droit commercial de façon générale. Cela est idéal pour avoir des arguments intéressants pour convaincre les clients lors d’une transaction. Aussi, devez-vous connaître le management immobilier, l’économie et les rouages du commerce. Ces outils constituent la clé de voûte pour réussir dans ce métier. Vous pouvez ainsi faire de brèves formations dans les domaines précités pour être plus aguerri. Outre cela, certaines qualités sont indispensables, il s’agit de :

  • l’empathie ;
  • le sens de l’écoute ;
  • les compétences organisationnelles ;
  • la gestion du stress ;
  • l’honnêteté ;
  • la persévérance.

Une fois ces connaissances et qualités acquises, vous pouvez entamer la procédure administrative pour commencer à exercer votre métier. Pour ce faire, il vous faut, avant tout, créer votre micro-entreprise lors de la phase de démarrage. Cela nécessite une immatriculation, qui est elle-même précédée de la signature d’un mandat. Voici les documents à fournir pour signer un mandat, à déposer auprès du Greffe du Tribunal du Commerce :

  • 2 exemplaires du formulaire AC0 ;
  • 1 photocopie de votre carte d’identité ;
  • 1 exemplaire du contrat avec un titulaire de la carte transactionnelle ;
  • 1 déclaration de non-condamnation pour délit ;
  • 1 exemplaire du document pour devenir mandataire.

Un règlement d’environ 20 € est à verser en plus, mais celui-ci peut varier en fonction des départements.

Après ces formalités, vous recevrez un extrait K dans les jours qui suivront et vous serez enregistré en tant qu’agent commercial indépendant. Le réseau de mandataires (IAD par exemple) ou l’agence immobilière que vous aurez choisi vous donnera un document attestant votre collaboration. Celui-ci, délivré par le CCI, est essentiel pour démarrer votre activité.

Mandataire immobilier

Les réseaux de mandataires

Les réseaux sont indispensables aux mandataires, car ils permettent d’avoir des clients et des missions lucratives, sans compter sur des honoraires. En France, les réseaux comme IAD proposent des offres intéressantes pour faciliter les activités. Il est certes possible d’être indépendant, mais appartenir à un ou plusieurs réseaux est bénéfique. Cette option vous permet d’avoir une rémunération attractive lors d’une transaction. Intégrer un réseau populaire comme IAD vous permet aussi de bénéficier d’une formation professionnelle pour approfondir vos connaissances.

En somme, le métier de mandataire immobilier est très prisé en France en raison de sa facilité d’accès. Vu que le secteur s’avère fructueux, ce métier constitue une excellente reconversion professionnelle, malgré les inconvénients qu’il présente. Nous vous conseillons de vous rattacher à un réseau de mandataires pour mieux profiter des commissions de vos prestations. Cela vous permettra d’avoir des conseillers à votre disposition pour une formation approfondie.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *