Ce site est un service privé d’information distinct des marques ou organismes officiels et non-affilié à ceux-ci.

Kerterre : guide complet

Nov 4, 2021 | Habitat | 0 commentaires

Apparues autour des années 2000, les kerterres sont un style de maisons dont l’architecture se rapproche des dômes ou encore des igloos. Cette invention est l’œuvre d’Evelyne Adam, professeur de piano et passionnée d’architecture et de sculpture. Cette dernière qualifie d’ailleurs son invention “d’archi-sculpture”, car la kerterre naît du façonnage à la main de matériaux naturels. La kerterre est un logis proche de la nature et respecte certains codes écologiques. Grâce à de nombreuses communications ainsi que la dispensation de formations sur l’architecture des Kerterres, ce concept est de plus en plus connu des Français. Voyons dans cet article en quoi consiste cette invention du 21ᵉ siècle.

Généralités sur le kerterre

À ce jour, la plus grande Kerterre ayant été construite fait 5 m de diamètre et environ 3,20 m de hauteur. La forme de ce logement est généralement ronde et sa construction ne nécessite pas une grande main-d’œuvre. Une ou deux personnes suffisent pour faire ce travail qui requiert une certaine dextérité et la maîtrise de méthodes de construction particulières. Si toutefois, vous le souhaitez, vous pouvez constituer une petite équipe avec chacun, une tâche bien définie. Selon les concepteurs, il ne faut pas se contraindre à une limite de temps pour se lancer dans la construction d’une kerterre. 

En matière de législation, la construction d’une kerterre ne nécessite pas l’obtention d’un permis de construire. Par contre, si la superficie de votre construction dépasse 20 m2, vous devrez demander un permis de construire. Les renseignements à ce sujet sont disponibles auprès de la mairie de votre circonscription.

Comment construire une kerterre ?

Les matériaux de construction

La composition d’une kerterre ne comprend pas autant de matériaux et d’outils que pour l’édification d’un immeuble ou d’un appartement standard. La plupart des équipements sont très accessibles. Les principaux matériaux utilisés pour édifier une kerterre sont les suivants :

  • des pierres,
  • du sable,
  • du chanvre,
  • de la chaux (oxyde de calcium),
  • de la chaux hydraulique ou chaux blanche (obtenu avec du calcaire argileux).

Les matériaux comme la chaux peuvent être achetés dans les grandes enseignes de bricolage ou dans les quincailleries de proximité. Si vous voulez vous procurer du sable ou des pierres, vous pouvez vous adresser aux carrières ou aux grossistes. Le chanvre demeure une matière assez rare, à moins que vous ne disposiez d’une plantation. Le type de chanvre recommandé est celui coupé, appelé encore paille de chanvre. Il se présente sous forme de boule. Vous pouvez vous en fournir auprès de producteurs de la région ou vous tourner vers les sites spécialisés, car il en existe.

Le coût global de la construction

Si vous voulez bâtir votre propre kerterre, l’ensemble des matériaux pourraient vous coûter autour de 500 €, d’autant plus s’il s’agit d’une kerterre de base (3 m de diamètre). Le prix des autres équipements (fenêtre, portes, etc.) dépendra de vos envies et des moyens à votre disposition.

La méthode de construction d’une kerterre

Les fondations d’une kerterre sont faites à partir de pierres bien solides. Il revient au bâtisseur de choisir le type de pierres qui lui convient. Les murs quant à eux, sont sculptés à partir des mèches de chanvre préalablement trempées dans de la chaux. Lorsque l’assemblage des mèches de chanvre est terminé, le tout est superposé et intercalé de sorte à composer un mur à l’ossature fibrée. Il est également possible de construire toute cette ossature sur un moule démontable.

Suite à la mise en place des murs, ceux-ci sont sans étanchéités pour ne pas laisser l’humidité s’installer. Après plusieurs recherches sur la meilleure technique d’étanchéité, les concepteurs ont fait une découverte ingénieuse. L’enduit est composé de chaux et de sable à quantités équivalentes. Pour appliquer ce mélange à la fibre de chanvre, les architectes se servent généralement d’une truelle.

La kerterre est censée être une habitation proche de la nature et dont le principe est de vivre au plus près de la terre. Pour ce faire, les concepteurs ont donc opté pour un revêtement à base de plantes. Ce tapis dit « végétal », est composé de fougère ou de tout autre végétal qui ne se composte pas, puis de chanvre. Avant de poser ce tapis, il est recommandé de mettre une couche d’argile afin de l’isoler du sol. Vous pouvez également innover si vous le souhaitez en posant sur le sol un parquet, une dalle ou du carrelage.

Comment entretenir une kerterre ?

Le séchage de la kerterre

Pour que la construction ne se détériore pas avec le temps, il est conseillé de faire usage de certaines méthodes de conservation et d’entretien. De primes abords, il faut laisser le temps à la bâtisse de sécher lorsque vous en avez terminé la construction. La durée de séchage peut prendre plusieurs mois selon la taille de la structure.

L’entretien global de la kerterre

En ce qui concerne le sol, le tapis de chanvre doit être renouvelé chaque année pour éviter que celui-ci ne se désintègre. Au fil du temps, la kerterre se solidifie davantage et se transforme en pierre. Il n’est donc pas nécessaire de la renforcer avec l’ajout d’une couche d’enduit. La technique recommandée pour conserver la beauté et l’éclat de la kerterre est l’usage de lait de chaux. Elle consiste à passer un mélange liquide de chaux et d’eau sur les murs afin de les reblanchir. Cela peut se faire selon une périodicité d’un an ou de deux ans en fonction des résultats attendus. Après plusieurs années d’observations, les experts en kerterre ont relevé que ce type d’habitation est très pérenne et autonome. La plus ancienne kerterre est même vieille de 20 ans.

Comment apprendre à construire une kerterre ?

Pour suivre une formation complète en construction de kerterre, vous pouvez vous inscrire à des stages auprès de l’entreprise kerterre. La formation est dispensée par des professionnels ayant plusieurs années d’expérience dans le domaine. Vous pouvez suivre ces stages à domicile ou dans les locaux de l’entreprise. Si par contre, vous souhaitez vous faire construire votre kerterre personnel, vous pouvez toujours faire appel à l’équipe de la compagnie kerterre. Pour avoir de plus amples renseignements sur les conditions d’inscription, rendez-vous sur le site officiel de cette entreprise. Pour construire des habitats écologiques, des financements existent.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *