Revêtement de sol : le guide complet

9 Mar    Habitat
rêvetement de sol

Redonner un coup de fraîcheur à son intérieur implique nécessairement un changement de sol. Qu’il s’agisse de la matière synthétique, du naturel, en passant par la moquette ou le béton ciré, il existe un large choix en matière de revêtement de sol, de quoi redonner un visage rayonnant et éclatant à votre intérieur.

Que vous optiez donc pour le sol PVC, le sol stratifié, le carrelage et le jonc de mer, il vous faut adapter ces différents types de revêtements à chaque pièce de votre intérieur. Pour choisir le sol qui convient à vos pièces, vous devez connaître les différents types de revêtements que l’on trouve sur le marché.

Les revêtements de sols naturels

Dans cette catégorie, vous trouverez le jonc de mer, le sisal et bien d’autres. Ces revêtements écologiques sont constitués de matériaux qui les empêchent de se putréfier. Nous nous sommes intéressés au jonc de mer et au sisal.

  • Le Jonc de mer

C’est un sol conçu à la base à partir de matière végétale notamment les plantes aquatiques. Ce type de sol donne un effet naturel et apporte plus d’enthousiasme à votre intérieur. L’entretien du jonc de mer est aisé. En termes de durabilité, c’est un revêtement qui résiste dans le temps. Il existe plusieurs formats de jonc de mer, nous avons les rouleaux, dalles ou tapis. On trouve le jonc de mer dans une déclinaison des couleurs proches de la paille. Ce revêtement est souvent disponible en natté à 4 fils, tissé en chevrons, en damiers. Le coût du jonc de mer s’élève à 10 euros le m2 pour un rouleau d’entrée de gamme et 80 euros par m2 pour les dalles de haute qualité, hormis le prix de la pose.

  • Le sisal

Le sol sisal est un revêtement de sol fait à partir de la plante cactus subtropical. Fabriqué en couleur blanche ou neige, il peut être teinté dans d’autres coloris de votre choix afin de l’adapter à votre intérieur. Le sisal est caractérisé par la douceur. C’est un absorbant naturel d’humidité. Cependant, il ramène cette humidité en cas d’assèchement de la pièce. Il ne convient donc pas aux pièces humides et aux chambres d’enfants du fait de son intolérance à l’eau et aux tâches. Une moquette en sisal coûte entre 10 et 60 euros en dehors du prix de la pose.

Les revêtements de sols en PVC

Le sol PVC ou lino est un type de sol très prisé dans les travaux de réhabilitation. Vous devez également le préférer si vous voulez faire des économies. En plus de cela, le sol PVC s’entretient facilement et est souple dans son utilisation. Il est disponible en forme de lames, dalles et rouleaux. Le sol PVC à une bonne capacité de résistance à la fois aux tâches et aux rayures. Il vous assure confort et sécurité grâce à ses caractéristiques antidérapantes. Il a une grande durée de vie. Le prix d’un revêtement de sol PVC se situe entre 5 et 65 euros par mètre carré. Ce tarif n’inclut pas le prix de la pose.

Le revêtement de sols en carrelage

Le carrelage peut être utilisé pour revêtir pratiquement toutes les pièces d’un habitat. C’est un type de sol robuste et étanche. On trouve le carrelage dans divers matériaux qui sont ci-dessous cités :

  • La pierre naturelle

Il est composé de granit, marbre, basalte, pierre calcaire, etc. La noblesse et l’authenticité sont les qualités qui caractérisent la pierre naturelle. Ce type de carrelage est assez épais. A l’origine, lors de sa fabrication, le revêtement en pierre naturelle subit un traitement qui lui permet de résister à l’humidité et aux salissures. Pour avoir un carrelage en pierre naturelle, il faut débourser entre 40 et 250 euros par mètre.

  • La terre cuite

Qu’elle soit en tomette ou en carreaux de ciment, la terre cuite est d’une solidité remarquable. Grâce à son caractère poreux, ce sol possède des propriétés qui empêchent le dérapage. La terre cuite doit bénéficier d’un entretien quotidien. Le carrelage en terre cuite coûte entre 30 et 100 euros le mètre carré.

  • Le grès et ses dérivés

On le trouve en grès cérame, grès, cérame émaillé ou en grès cérame poli. Sa composition en argile et en silice lui confère des propriétés robustes. Le coût d’un carrelage en grès est de 20 à 120 euros par mètre carré.

Le revêtement de sol en moquette

La moquette est une matière confortable et douce au toucher. Elle peut être fabriquée en matière naturelle ou synthétique. Vous pouvez la trouver en couleur unie ou multicolore, avec une forme fine ou épaisse. L’avantage avec elle, c’est la facilité à l’installer. La moquette s’entretient facilement. Ce type de sol possède une surface antidérapante. Pour une moquette synthétique d’entrée de gamme vous payerez 5 euros par mètre. Si vous préférez le haut de gamme, vous devez opter pour une moquette en laine au prix de 200 euros par mètre.

Le revêtement en béton ciré

C’est un revêtement de sol tendance. Il est à la mode ces dernières années pour sublimer votre intérieur. Il est facile à entretenir et on retrouve dans sa composition la résine, le sable, l’argile et la chaux, ce qui le rend vigoureux. Le sol en béton ciré est étanche et résistant à l’eau. Cependant, pour sa pose, Il faut faire appel à un professionnel. Un sol en béton ciré coûte entre 100 et 300 euros le mètre carré y compris l’installation.

Le parquet

On retrouve ce type de sol dans la déclinaison de plusieurs essences de bois. Il s’adapte facilement à toutes les pièces de votre intérieur. Avec le parquet, votre intérieur devient authentique et déborde d’ardeur. On trouve deux types de parquet :

  • le parquet massif 

Il renferme plus de noblesse et est le plus robuste des parquets. On retrouve dans sa composition une seule essence de bois. Il peut prendre les coloris teinté, brossé, blanchi, etc. Ses finitions sont en vitrifié ciré et huilé. Ce sol a un coût élevé par rapport à un contrecollé. Les travaux de la pose du parquet massif sont délicats car c’est un sol qui est souvent cloué. Cependant, il a un avantage économique, il est possible de le rénover à plusieurs reprises.

  • le parquet contrecollé 

 Il est moins sensible aux changements de température et d’humidité. Il est comprends trois couches liées entre elles. Mais c’est uniquement sa partie supérieure qui est faite en bois noble. Elle peut d’ailleurs être réhabilitée. La couche supérieure du parquet contrecollé peut être réalisée dans un grand nombre d’essences de bois et finitions. Cette couche est épaisse et solide. Ce sol se pose plus aisément comparativement à un parquet massif. Sa solidité l’empêche de craquer sous le poids des pas.

Le revêtement en sol stratifié

Le sol stratifié est composé de nombreuses couches de matériaux comme le panneau de fibre de bois, la résine et le papier décor. Le sol stratifié est plus abordable qu’un parquet traditionnel. Il permet d’obtenir un sol qui est semblable au bois. Il est plus facile à entretenir et facile à installer. Mais le sol stratifié n’est pas renovable et résiste moins au temps en termes de durée de vie. Le coût d’un sol stratifié se situe en moyenne entre 10 et 50 euros par mètre carré hormis le prix de la pose.

Quels revêtements de sols choisir en fonction des pièces de votre habitat ?

Choisir un revêtement de sol c’est bien mais le faire en tenant compte du type de pièces à rénover, c’est encore mieux. Chacun des types de revêtement de sol énumérés plus haut correspond à une pièce particulière de l’habitation.

  • Pour la salle à manger et la salle de séjour

Pour revêtir ces pièces, il est conseillé dans le choix du sol de mettre l’accent à la fois sur l’aspect décoratif du sol, l’entretien facile et la solidité. Pour ce faire, il convient d’opter pour le carrelage, le sol stratifié, le parquet massif, contrecollé, le béton ciré ou le PVC.

  • Pour la chambre adulte

Ce type de pièce nécessite un revêtement convivial et qui n’émet pas de bruit. Il faut utiliser le sol stratifié, le PVC, la moquette, le parquet massif ou le contrecollé. Pour le carrelage, la terre cuite est conseillé. Il faut proscrire les sols qui donnent froid au contact des pieds comme le grès cérame et les pierres naturelles.

  • Pour la chambre enfant

On retrouve les mêmes critères cités pour la chambre d’adulte. En plus, le sol d’une chambre d’enfant doit être robuste et facile à entretenir. Le sol à privilégier dans ce type de pièce est la moquette synthétique en dalles qu’on peut facilement changer au cas où elle prend des taches, le PVC ou lino ou le sol stratifié haut de gamme.

  • Pour la salle de bain et les sanitaires 

Pour ces pièces, il faut mettre l’accent sur une bonne étanchéité. Le PVC ou Lino, le stratifié ou le parquet massif en bois exotique sont les bienvenus dans le revêtement des sols de ces pièces. Pour le carrelage, il convient d’utiliser le grès cérame antidérapant ou les carreaux de ciment. Il faut éviter la terre cuite et le marbre.

  • Pour la cuisine 

 La cuisine étant une pièce humide aux multiples passages, son revêtement fait appel à un sol robuste et étanche comme le carrelage surtout le grès cérame, le PVC ou lino ou le sol stratifié.

  • Pour l’entrée et le couloir 

Ce sont des lieux de passages intempestifs. Il faut des sols très robustes tels que le carrelage, le parquet massif, béton ciré ou PVC ou lino.

  • Pour le séjour et salle à manger 

Pour ces types de pièces, il faut des sols qui sont à la fois solides, esthétiques et faciles à entretenir. Pour ce faire, les revêtements qui conviennent sont : le parquet massif ou contrecollé, le stratifié, le carrelage, le béton ciré ou le PVC ou lino.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

test