Ce site est un service privé d’information distinct des marques ou organismes officiels et non-affilié à ceux-ci.

Installer des panneaux solaires chez soi

Nov 23, 2020 | Habitat | 0 commentaires

Commercialisés dans le milieu des années 90, les panneaux solaires sont des solutions permettant d’exploiter le soleil qui constitue une ressource énergétique conséquente. De plus en plus de personnes se tournent vers cette énergie verte qui s’avère très bénéfique tant sur le plan écologique qu’économique. Bien qu’ils soient une solution écologique, leurs installations requière une autorisation préalable auprès des autorités locales. Législation, types de panneaux, coûts, financement, rentabilité, avantages et inconvénients, nous mettons à votre disposition, toutes les informations concernant l’installation d’un panneau solaire chez soi.

Qu’est-ce qu’un panneau solaire ?

Un panneau solaire est une technologie permettant de récupérer le rayonnement solaire pour le convertir en énergie électrique ou thermique à l’aide de capteurs solaires photovoltaïques ou thermiques. L’on trouve 3 différents sortes de panneaux solaires, le panneau photovoltaïque, le panneau thermique et le panneau hybride.
Les panneaux solaires thermiques, également appelés « capteurs solaires thermiques » sont des dispositifs qui captent et transforment la chaleur produite par le soleil en énergie calorique. Ce type de panneau est utilisé pour alimenter le système de chauffage et obtenir de l’eau chaude. Ils ne produisent pas d’électricité.
Les panneaux solaires photovoltaïques sont des dispositifs équipés d’un système de ventilation qui convertissent une partie de la chaleur produite par le soleil en électricité.
Les panneaux photovoltaïques hybrides, comme leur nom l’indique ces modèles combinent les 2 technologies citées. Ils captent à la fois la chaleur et le rayonnement émis par le soleil pour produire de l’électricité et de la chaleur.
Les 3 types de panneaux solaires sont généralement plats ayant une surface de 1m² environ et ont une durée de vie de 30 ans en moyenne.

Toute la législation sur les panneaux solaires

L’installation de panneaux solaires ne se fait pas à n’importe quel endroit et doit suivre une règlementation bien définie. Elle doit respecter les réglementations de votre localité, le code de l’urbanisme et la présence de site historique ou classé à proximité. Avant tout projet d’installation de panneaux solaires, rendez-vous auprès de :

  • Votre mairie pour avoir les directives en ce sens
  • Votre copropriétaire si vous habitez dans un immeuble, pour avoir l’accord de l’assemblée générale des copropriétaires
  • La Direction Départementale des Territoires (DDE) qui vous donnera le plan local d’urbanisme (PLU) fixé par votre région relativement aux panneaux solaires. Et définira si vous pouvez effectuer les travaux selon votre localisation.

S’il s’agit d’une nouvelle construction, il faudra notifier votre intention de poser des panneaux solaires lorsque vous adresserez votre demande de permis de construire à l’autorité compétente.
La pose de panneaux dans une habitation à proximité de bâtiment classé ou d’un site historique ou protégé doit obtenir un accord des Architectes des bâtiments de France (ABF) au préalable.

Réglementation des panneaux solaires

Pour installer des panneaux solaires, il faut suivre une réglementation bien spécifique qui dépend de la taille et la puissance du système :

  • Puissance moins de 3 kWc : effectuer une déclaration préalable de travaux. Cette démarche ne s’applique pas à une installation inférieure à 1,80 m,
  • Puissance comprise entre 3 et 250 kWc : faire une déclaration préalable de travaux, si le lieu est proche d’un site classé, l’obtention d’un permis de construire est obligatoire,
  • Puissance supérieure à 250 kWc : réaliser une étude d’impact par un expert et faire une demande d’autorisation de permis de construire.

Coûts d’une installation de panneaux solaires

Les coûts de l’installation de panneaux solaires ont relativement baissé de nos jours. Il faut compter l’achat du matériel et la main d’œuvre qui reviennent à 3 € en moyenne par Watt installé. Ce qui peut se rapprocher de 1 000 € le m2. Ces montants varient selon la puissance des panneaux, vous avez par exemple :

  • 3 kWc : entre 9 000 et 13 000 €
  • 6 kWc : entre 16 000 et 19 000 €
  • 9 kWc : entre 25 000 et 30 000 €.

Il faut aussi compter les frais d’entretien et le remplacement de l’onduleur qui se fait tous les 10 ans. Ces coûts sont assez faibles, mais il faut en tenir compte lorsque vous décidez d’installer des panneaux solaires chez vous.

Aides et subventions pour financer des travaux d’installation de panneaux solaires

Des aides et subventions sont mises à la disposition par les autorités (gouvernement, maires, ANAH, associations) afin d’encourager les particuliers au recours de cette énergie verte.
Ces aides et subventions dépendent de l’usage que vous souhaitez en faire de votre énergie solaire. Vous avez la prime à l’autoconsommation. Lorsque vous décidez d’autoconsommer votre production, vous bénéficiez d’une prime dégressive et variable selon la puissance de l’installation. La répartition de cette prime se fait sur les 5 premières années de fonctionnement de vos panneaux solaires.

  • 390 € / kWc : puissance d’une installation de 3 kWc
  • 290 € / kWc : puissance d’une installation de 3 à 9 kWc
  • 190 € / kWc : puissance d’une installation de 36 kWc
  • 90 € / kWc : puissance d’une installation de 36 et 100 kWc

Pour bénéficier des aides, il faut remplir les conditions citées ci-après. Ensuite, rapprochez-vous de vos autorités locales, vous aurez les informations adéquates pour faire la demande de subvention.

  • Autoconsommer avec option de vente du surplus
  • Faire appel à un installateur RGE
  • Respecter des critères techniques (être installée sur une toiture plate et parallèle à votre toiture, etc).

Rentabilité d’une installation de panneaux solaires

Depuis 2017, la loi autorise les particuliers à revendre le surplus de leur production énergétique à n’importe quel distributeur d’électricité. Les tarifs appliqués sont les suivants :

  • 10 centimes par kWh : installation inférieure ou égale à 9 kWc
  • 6 centimes par kWh : installation de 9 à 100 kWc

Toute installation inférieure ou égale à 3 kWc en autoconsommation bénéficie d’un taux de TVA de 10%.

Avantages et inconvénients des panneaux solaires

Avantages

Le recours à l’énergie produite par les panneaux solaires présente plusieurs avantages. Ils sont principalement d’ordre économique et écologique.

  • Source d’énergie renouvelable : respecte l’environnement et n’a pas d’impact sur la santé de l’homme. Le matériel d’installation est recyclable,
  • Economique : l’énergie solaire peut réduire considérablement votre facture d’électricité. Ou même l’éliminer complètement. Vous pouvez en tirer profit en revendant le surplus de votre production à une société de distribution d’électricité local ou à EDF,
  • Apporte une valeur ajoutée à votre bien immobilier : une maison équipée de panneaux solaires est vendue beaucoup plus cher que celle non équipée de ce dispositif. L’on considère cette énergie verte comme une innovation, car elle rend l’homme indépendant des autres sources d’énergie.

Inconvénients

Les inconvénients que l’on peut souligner ici sont fonction des caractéristiques de l’installation de votre équipement solaire et le climat de votre zone d’habitation. L’on peut parler principalement de son coût élevé.

  • Un coût élevé : l’installation de panneaux solaires d’une puissance de 3 kWc est estimée à 13 000 €, ce qui n’est pas à la portée de tout le monde malgré les aides et subventions accordées
  • Source d’énergie intermittente : la capacité d’énergie produite est fonction du climat. Les zones qui ne bénéficient pas assez de soleil sont exclues de cette énergie verte. Aussi, pour bénéficier d’une bonne production d’énergie, il faut de grands panneaux qui demandent beaucoup d’espace pour leurs installations.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *