Ce site est un service privé d’information distinct des marques ou organismes officiels et non-affilié à ceux-ci.

Habitat écologique : Tout savoir sur les maisons écologiques en 2022

Mai 17, 2022 | Habitat | 0 commentaires

Il est de plus en plus question de concept de maison écologique. À l’heure où la préservation de l’environnement est cruciale, chaque geste que vous posez dans la vie quotidienne devrait compter pour le bien-être et la protection de la planète. C’est pourquoi votre habitation peut également s’adapter et être en harmonie avec l’environnement. Ainsi, nous nous intéressons aux différents types de maisons écologiques qui existent en 2022. Peut-être que cela suscitera en vous l’envie de construire votre futur logement en respectant les normes écoresponsables.

Une maison écologique : qu’est-ce que c’est ?

Une maison écologique est une habitation dont les plans de construction sont respectueux de l’environnement. En effet, dans son élaboration et sa conception, la spécificité de ce type de maison repose sur l’utilisation de matériaux de construction naturels et de produits locaux. Ainsi, la majorité des équipements utilisés dans la construction d’une maison écologique fonctionnent à l’énergie renouvelable. Ils produisent alors très peu de gaz à effet de serre et réduisent la consommation en énergie. Par ailleurs, l’habitat écologique est également doté d’un système d’isolation performant et fourni en chauffage ou chauffe-eau. Grâce à l’utilisation de ces matériaux de construction, la maison écologique ne dégrade pas la nature, mais elle tire profit de son environnement. Il existe différents types de maisons écologiques, nous allons en présenter quelques-unes.

La maison container écologique

Les maisons container sont apparues en Chine dans les années 1990. Ces habitations étaient utilisées en tant que maisons de fortune. Aux débuts des années 2000, ces constructions seront utilisées aux Pays-Bas pour bâtir des résidences universitaires. Aujourd’hui, ces habitations ont su s’imposer dans l’architecture contemporaine en Europe et dans le reste du monde. Des sociétés spécialisées sur le sujet, comme b3-ecodesign.com, vous aident à réaliser votre projet de maison container.

Une maison container est une construction réalisée à partir de l’assemblage de conteneurs maritimes neufs ou d’occasion. Ils sont soutenus entre eux par une charpente métallique. Les conteneurs utilisés pour ce genre d’habitation répondent à des normes ISO particulières. Ils intègrent en effet une structure solide et résistante face aux aléas climatiques et au feu. Les conteneurs prévus pour être transformés en habitation sont d’abord préparés en atelier où ils sont soumis à des normes rigoureuses d’entretien. Ils sont renforcés et leur isolation est faite à l’intérieur et à l’extérieur. Les conteneurs passent également par un traitement anti-corrosion qui les rend durables. Dès lors, ils sont prêts à être installés sur le site prévu pour accueillir la maison.

En matière de construction de maisons container, les conteneurs de type « Dry » sont les plus utilisés. Nous rencontrons généralement de nombreuses maisons container dans le cadre des logements individuels. Néanmoins, leur plan est adapté aux logements collectifs, notamment les résidences universitaires, les logements sociaux, des locaux professionnels, boutiques ainsi que pour des studios d’enregistrement. Les conteneurs peuvent par ailleurs être utilisés pour étendre et surélever une maison déjà existante.

Le prix d’une maison container peut être estimé en fonction du type de conteneur choisi ainsi que de la distance parcourue depuis le site du fournisseur jusqu’au lieu de construction. Les tarifs gravitent entre 400 euros/m2 et 2 000 euros/m2 pour une maison à meubler.

Les tiny house transportables

Tiny house - maisons écologiques

La mini-maison transportable tire son essence du mode de vie des nomades d’autrefois. En effet, les communautés nomades se déplacent d’un endroit à un autre avec leurs tentes, huttes, transportées par des animaux domestiques. Leur mode de vie favorise une adaptation à son environnement tout en offrant un sentiment de véritable liberté. Le concept de la tiny house s’inspire justement de ce mode de vie. En effet, la tiny house est un logement transportable, bâti sur une grosse remorque. Cette maison miniature peut être remorquée par un véhicule de tourisme.

La législation définit ce type de maison comme une “Résidence mobile terrestre”. La tiny house est semblable à une caravane avec une petite largeur, un poids et une hauteur qui favorisent son passage sous un pont ou dans un tunnel. Les tiny house sont fabriquées avec des matériaux légers et nobles et peuvent recevoir 2 ou 4 occupants. Ces habitations permettent de profiter du confort moderne et des normes RT2012 d’isolation d’une maison traditionnelle, sans toutefois prétendre à un niveau d’isolation aussi efficace qu’une maison passive.

Pour l’achat d’une tiny house neuve construite par un artisan français, il faut prévoir un coût de 30 000 à 65 000 euros. Pour un modèle conçu pour 4 personnes, il faut s’attendre à un coût moyen de 45 000 euros. Néanmoins, ce prix peut être revu à la baisse pour un petit modèle de tiny house vendu sans équipements. Toutefois, le tarif peut s’étendre jusqu’à 75 000 euros pour un modèle plus grand incluant tous les équipements. Vous pouvez trouver une tiny d’occasion à un prix légèrement en deçà de celui d’une mini-maison neuve. Cependant, vu le nombre limité d’offres d’occasion en vente, vous ne pouvez pas réaliser des économies de plus de 15 %. L’option la plus recommandée et la moins coûteuse est la construction de votre mini-maison. Faut-il encore avoir suffisamment de temps et être doté de compétences solides en matière de bricolage.

Les maisons positives

maisons positives

Lorsque la production en énergie d’un habitat est plus élevée que sa consommation, on parle de maison positive ou bâtiment à énergie positive. Les maisons positives doivent posséder, pour ce faire, une unité de production d’énergie, notamment les pompes à chaleur et les capteurs solaires. Ce type de logement est authentifié par le label BEPOS. La maison positive dispose d’un système d’isolation thermique performant et un moyen de chauffage écologique. Chaque pont thermique de la maison positive telle que les planchers, les ouvertures, les toitures et les murs bénéficient d’une isolation thermique.

Le système de chauffage de ce type de maison utilise les énergies renouvelables telles que le bois et le solaire. Ce système impose des fenêtres sur chaque mur de la maison et des ouvertures en direction du sud. Cela favorise une bonne réception de l’énergie solaire et le réchauffement intérieur de la maison, sans même mettre en marche le chauffage économe La performance énergétique est un élément primordial dans le choix des équipements électriques à installer dans une maison positive. La mise en place de tous ces dispositifs pour sa construction vise à la rendre autonome énergétiquement.

La maison positive, qu’elle soit neuve ou ancienne, a un coût. Pour une maison déjà construite et qui ne répond pas aux normes du label BEPOS, il faudra faire des travaux d’aménagements intérieur et extérieur. Ces rénovations nécessitent un changement des ouvertures dont le système d’isolation n’est pas renforcé. Ces travaux consistent en la suppression des ponts thermiques, en l’isolation des cloisons, des planchers et des murs intérieurs et extérieurs. Il est sans doute évident que le coût pour la réalisation de ce type de travaux sera élevé.

Pour les maisons positives neuves, tous les éléments précités sont déjà intégrés dans la facture de la construction. Le coût d’une maison à énergie positive se situe entre 1 300 euros/m2 et 3 000 euros/m2. À noter que le prix de la maison positive peut dépendre du constructeur certifié que vous sollicitez et de la configuration de l’habitat. Cependant, il convient de savoir que le coût du mètre carré d’une maison positive à étage est plus élevé que celui d’une maison d’un seul niveau.

Maisons écologiques : matériaux de construction

Comme mentionné plus haut, les matériaux à utiliser pour la construction d’une maison écologique doivent être naturels et composés de produits locaux. Ainsi, il est question de matériaux de construction ancestraux que nous rencontrons tous les jours tels que le bois, la paille ou des briques faites de terre cuite ou de terre crue. Pour faire l’isolation thermique et phonique d’un habitat écologique, les matériaux fréquemment utilisés sont les laines végétales telles que de la laine de lin, la fibre de bois, la laine de chanvre ou la ouate de cellulose.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.