Ce site est un service privé d’information distinct des marques ou organismes officiels et non-affilié à ceux-ci.

Le guide pour aménager une cuisine équipée

Oct 6, 2021 | Habitat | 0 commentaires

Une cuisine équipée est une cuisine qui est déjà meublée et possède tous les appareils électroménagers tels que : un réfrigérateur, un four, plaques, une hotte et un lave-vaisselle. C’est une cuisine complète à tous les niveaux dont le coût est plus élevé qu’une cuisine aménagée.

Il est parfois difficile de trouver le bon emplacement des équipements qu’on a dans la cuisine équipée. Dans ce guide, découvrez les différents critères à respecter pour aménager votre cuisine équipée et le budget à y mettre en fonction de la gamme choisie.

Critères pour aménager une cuisine équipée

Pour mieux aménager votre cuisine, penchez-vous d’abord sur certains éléments de base qu’il ne faut pas perdre de vue. D’abord, vous devez connaître les dimensions de votre cuisine et prendre en compte les habitudes alimentaires des habitants de la maison. Ensuite, vous devez respecter le triangle des activités. Enfin, il est important de tenir compte des équipements qui servent à ranger les ordures. En effet, une cuisine équipée vous offre plusieurs possibilités de personnalisation et de finitions. Vous avez droit à des finitions rares et exclusives.

Tenir compte des dimensions de la pièce

Vous devez avoir vos différentes mesures en tête avant de faire vos achats de matériel de cuisine. Vous devez connaître impérativement : la longueur, la largeur ainsi que la hauteur des appareils fixes qui occupent la surface à aménager : le radiateur, le chauffe-eau entre autres. Si votre pièce fait 10 m², cela va limiter vos possibilités d’aménagement. Dans un tel cas, il faudrait vous pencher vers un emplacement de cuisine en I ou en L. Cependant, si la surface de votre cuisine est de 20 m², vous pouvez envisager un emplacement en U. Vous pouvez également ajouter un îlot central. Pour bien ouvrir les meubles de votre cuisine, prévoyez au minimum 90 cm de dégagement. Pour faciliter l’ouverture du four ou du lave-vaisselle, envisagez 120 cm d’espacement.

Respecter le triangle des activités

Si vous voulez maximiser la phase pratique de votre emplacement, accordez plus de temps à la réflexion avant de vous engager. L’aménagement d’une cuisine est très délicat et ne doit donc pas laisser de place à l’improvisation. Vous devez respecter certaines distances entre les différentes zones d’activité, pour faciliter les déplacements. Ces zones représentent le triangle d’activité formé par trois pôles :

  • De la préparation à la cuisson : il s’agit des ustensiles de cuisine qui doivent être accessibles
  • Le stockage : le réfrigérateur ou le congélateur et les placards qui servent à conserver les aliments. Ceux-ci doivent être rangés dans un même endroit pour vous permettre de gagner du temps dans la préparation de vos repas et le rangement de vos courses.
  • Le point d’eau : cette zone doit être facilement accessible pour débarrasser la vaisselle du reste d’aliments. Cela vous fera gagner en efficacité.

Optimiser le rangement des équipements de vaisselle

Dans votre cuisine, l’aspect qu’il ne faudrait pas négliger est celui du rangement des équipements qui servent à débarrasser la vaisselle de leurs ordures. Vous devez rendre accessibles les équipements tels que la poubelle, l’évier et le lave-vaisselle, en les plaçant à l’entrée. Non seulement ils doivent être visibles, mais surtout être proches les uns des autres pour un rangement optimal. Positionnez votre placard servant à ranger la vaisselle non loin du lave-vaisselle ou de l’égouttoir.

Les éléments qui influencent le budget

Le budget d’une cuisine équipée est fonction de plusieurs facteurs qui sont très importants. Voici quelques facteurs auxquels il faut beaucoup prêter attention :

  • En fonction de la marque : Il existe des marques de plusieurs gammes dont l’entrée de gamme, le milieu de gamme et le haut de gamme. Ici, certains spécialistes et cuisinistes proposent des prix qui varient au sein d’un même commerce.
  • En fonction des meubles : les meubles sélectionnés, le plan de travail, leur taille et leur traitement de surface peuvent influencer le coût final d’une cuisine équipée.
  • Équipements électroménagers : en fonction du type d’équipement, de sa gamme, mais aussi de la technique d’installation, les appareils électroménagers peuvent atteindre des coûts jusqu’à 20 fois plus élevé.
  • Les sanitaires et accessoires : le robinet, l’évier ou l’équipement d’éclairage sélectionné pour équiper la cuisine aura un impact notable sur le prix global de la cuisine.
  • La plomberie ou l’électricité : si vous devez installer une cuisine, cela va impliquer quelques modifications plus ou moins difficiles de la plomberie et de l’installation électrique. Cela oblige parfois le concepteur de cuisine à engager un artisan spécialisé (plombier ou électricien) pour terminer le travail. Cette intervention sera facturée séparément.
  • La livraison et la pose des équipements : toutes les marques fournissent des services de livraison et d’installation pour la cuisine. Elles incluent rarement le prix de ces services dans le coût de base de la cuisine. Ainsi, le coût d’installation d’une cuisine entièrement équipée peut à lui seul représenter 30% du coût de la cuisine.

Budget d’une cuisine équipée en fonction de la gamme

Le coût d’une cuisine équipée se trouve généralement entre 2 000 et 10 000 €, vous pouvez avoir une cuisine d’entrée de gamme à partir de 1 000 €. Alors, il n’est pas impossible pour une personne modeste de s’offrir une cuisine à son goût.

Cuisine entrée de gamme

Si votre budget se situe entre 1 000 et 3 000 €, vous pouvez vous offrir une cuisine de ce type en kit fait à la main ou une cuisine normale pas trop personnalisable. Il faudrait dans ce cas, ajouter les frais de vos équipements à celui de la cuisine et de sa pose ainsi que de sa livraison. Les modèles disponibles sont peu nombreux et les finitions de meubles limitées.

Cuisine milieu de gamme

Les cuisines de cette gamme sont de bonne qualité et tout l’assemblage de la cuisine est conçu en usine avec une garantie de 5 à 25 ans. Dans cette gamme, notez que vous avez un choix plus large de modèles ainsi que de finitions pour des prix qui vont de 3 000 à 12 000 €. Elle offre deux types de gammes : Confort et Confort plus.

  • La gamme confort : elle se situe entre 3 000 et 7 000 € avec des cuisines normales et un rapport qualité-prix excellent. Ici, vous pouvez faire le choix des styles et des finitions.
  • La gamme confort plus : de 7 000 à 12 000 €, vous avez accès à des cuisines d’une qualité supérieure avec la liberté de choisir vos modèles, matériaux et finitions.

Cuisine haut de gamme

Votre choix de cuisine équipée haut de gamme vous fera débourser entre 12 000 et 25 000 €. Ainsi, vous accédez non seulement à des meubles de qualité premium au design épuré, mais aussi à un large choix de finitions. En plus, vous aurez la possibilité de choisir de bons matériaux. Dans cette catégorie, la pose et la livraison sont incluses généralement et l’électroménager quelques fois.

Cuisine de luxe

Le budget d’une cuisine de luxe s’élève à 25 000 €. Avec ce budget, vous avez une cuisine d’une qualité exceptionnelle et fabriquée en France, en Italie ou en Allemagne. En plus de sa qualité, votre cuisine est conçue par un designer renommé dans le domaine.

Les types de cuisines et leur aménagement

Il existe différents types de cuisines qui peuvent être aménagées d’une manière ou d’une autre. Ce sont : les cuisines en I, en L, en U, les cuisines avec îlot central

La cuisine en I ou cuisine linéaire

L’aménagement de votre cuisine en I est recommandé lorsque vous avez une pièce étroite et longue. Ce type d’emplacement convient à tous les types de pièces, qu’elles soient petites, ouvertes ou fermées. Sachez que ce type d’aménagement a des avantages et des inconvénients.

  • Avantages : il permet d’utiliser les meubles de cuisine standard et s’adapte au type de pièce et d’emplacement. Vous n’aurez pas de difficultés à accéder à tous vos meubles de cuisine ou vos équipements électroménagers.
  • Inconvénients : il ne favorise pas les déplacements dans la cuisine. Pour une cuisine fermée, la cuisine en I réduit l’espace de la pièce. S’il s’agit d’une cuisine ouverte, vos appareils électroménagers seront visibles depuis le salon. Votre plan de travail sera limité au niveau de sa longueur.

La cuisine en angle ou en L

Si vous avez une cuisine de 10 m² et plus, choisissez l’agencement de cuisine en L. C’est une implantation polyvalente formant un triangle de travail de façon naturelle. Pour aménager l’angle de ce type de cuisine, il faudrait utiliser un retour d’au moins 1,20 m. Voici quelques avantages et inconvénients liés à l’agencement de cuisine en L :

  • Avantages : facilite l’aménagement pour la gestion de la préparation, du rangement et du lavage. Il donne la possibilité d’aménager une longueur importante et d’utiliser des meubles standard si vous n’êtes pas trop exigeant en espace. En fonction de la surface de votre cuisine, il vous permet d’installer une table et des chaises dans la cuisine.
  • Inconvénients : vous devez optimiser l’aménagement des angles en mettant un meuble qui s’y adapte. Aussi, veillez à ce qu’il ne prenne pas trop d’espace, comme le tourniquet d’angle par exemple. L’obligation d’avoir un retour de 1,20 à 1,50 m pour l’aménagement de ce type de cuisine peut être compliquée pour une pièce étroite.

La cuisine en U

L’agencement d’une cuisine en U est particulièrement adapté à une cuisine ouverte sur la maison. Pour maximiser les déplacements, elle a besoin d’un retour minimum de 1,50 m. Elle offre un confort pour deux personnes et plusieurs alternatives si cette règle est bien respectée. L’aménagement de la cuisine en U rend le triangle de travail favorable. Néanmoins, elle a des avantages et des inconvénients.

  • Avantages : la surface de travail est grande et l’agencement est favorable pour accéder aux zones de la cuisine. Le volume de rangement des équipements est important.
  • Inconvénients : la nécessité d’avoir des meubles adaptés pour l’aménagement des coins de la cuisine peut rendre son installation contraignante. Ce type de cuisine nécessite une distance d’au moins 1,50 m entre les rayons parallèles.

La cuisine à îlot central

C’est le type d’aménagement dont rêve très souvent tout le monde. Cette cuisine a besoin d’une bonne surface aménageable de plus de 20 m² et s’appuie sur l’implantation en I ou en L. L’îlot offre une surface de travail supplémentaire, une capacité de stockage considérable, ainsi qu’une belle touche de confort. Il est nécessaire de laisser au moins 90 cm entre le plan linéaire et l’îlot pour ouvrir le tiroir, puis 1,20 m pour avoir un espace confortable. Ce type de cuisine a également ses avantages et ses inconvénients.

  • Avantages : les zones dédiées aux différentes activités dans la cuisine peuvent facilement être agrandies. La surface du plan de travail peut augmenter. Grâce aux meubles intégrés à l’îlot, vous avez une grande capacité pour ranger vos équipements.
  • Inconvénients : Si vous prévoyez l’intégration d’un évier ou d’une cuisinière ou simplement d’une prise dans l’îlot, vous devez le connecter à l’eau. Vous devez aussi le connecter à l’électricité ou au gaz (et installer un couvercle de ventilation au plafond au-dessus du panneau). Dans ce cas, il est nécessaire de rénover ou de surélever le sol. L’aménagement de ce genre de cuisine coûte beaucoup cher. Si la disposition de l’îlot n’est pas idéale ou si la superficie de la pièce est inférieure à 15 mètres carrés, la circulation dans la cuisine peut être affectée.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.