Ce site est un service privé d’information distinct des marques ou organismes officiels et non-affilié à ceux-ci.

Comment payer moins d’impôts en 2022 ?

Juin 17, 2022 | Finance | 0 commentaires

La France porte la réputation du pays où l’on paye le plus d’impôts en Europe. De récentes mesures et restrictions fiscales ont par ailleurs contribué à décourager certains investisseurs étrangers ainsi que les Français eux-mêmes. Face à ce constat, la plupart des citoyens se demandent comment payer moins d’impôts en 2022. Nous abordons le sujet dans l’article qui suit.

État des lieux de la fiscalité en France

Vous souhaitez payer moins d’impôts en 2022 ? Il est important de comprendre en premier lieu le système fiscal français dans son mode de fonctionnement. En effet, il existe 4 types de fiscalité en vigueur sur la métropole, à savoir :

  • La fiscalité d’État : elle est composée de l’impôt sur le revenu (IR), de la TVA, de la taxe intérieure sur les produits pétroliers (TIPP), de l’impôt sur la fortune immobilière (IFI) et de l’impôt sur les sociétés (IS).
  • La fiscalité locale : elle comprend la taxe foncière sur les propriétés bâties et non bâties, la taxe professionnelle, ainsi que la taxe d’habitation.
  • Le bouclier fiscal : ce dispositif, en vigueur depuis 2007, délimite un montant plafond à l’impôt du contribuable.
  • La fiscalité CSG : c’est la fiscalité qui concerne les cotisations sociales, les prélèvements sociaux et les impôts ou taxes affectées.

Toutes ces taxes et impôts sont adressés à chaque catégorie de contribuables et il existe des méthodes efficaces et légales afin de les alléger. Dans la suite de cet article, nous vous en présentons sept.

Payer moins d’impôts en 2022 : la défiscalisation immobilière

Comme son nom l’indique, la défiscalisation immobilière regroupe un ensemble de dispositifs légaux permettant au contribuable français, propriétaire de logement, de bénéficier d’une réduction d’impôts. Ainsi, vous pourrez défiscaliser :

  • L’immobilier ancien
  • L’immobilier neuf
  • Le logement nu ou meublé

Si vous êtes propriétaire d’un bien locatif, la défiscalisation immobilière vous permet d’obtenir une déduction de vos revenus allant jusqu’à la somme de 10 700 €. Cette défiscalisation est d’autant plus possible si vous entreprenez des travaux de changement de système de chauffage, d’isolation, etc.

Les plus connus parmi ces dispositifs de défiscalisation immobilière sont assurément la Loi Denormandie et la Loi Pinel. La première vous sera très utile si vous investissez dans l’immobilier locatif. La deuxième est, quant à elle, le dispositif destiné aux ménages ayant des revenus modestes. Elle a pour objectif de faciliter l’accès au logement et vient succéder à la loi Duflot, abrogée depuis 2014.

La déduction d’impôts pour la réalisation de travaux au sein d’une résidence principale

Vous pouvez prétendre à une réduction d’impôts sur votre résidence principale si celle-ci n’est pas utilisée en bail, mais plutôt comme un lieu de résidence. Encore une fois, ce dispositif s’applique dans le cas où vous devriez entreprendre des travaux d’amélioration, notamment :

  • Des travaux en rapport avec la sauvegarde de l’environnement et du développement durable. Il s’agit, en effet, de travaux sur le système de chauffage ou sur l’isolation du logement.
  • Des travaux effectués pour l’aide aux personnes âgées ou souffrant d’un handicap physique.

La déduction fiscale sur les investissements en FCPI ou FIP

Ce dispositif est prévu pour les investissements en fonds communs de placement pour l’innovation (FCPI) ou en fonds d’investissement de proximité (FIP). Ce type de fonds est destiné à financer les entreprises qui ne sont pas cotées. Par ailleurs, il faut préciser que pour le contribuable ayant investi dans un FCPI, la réduction fiscale peut atteindre 18 % des versements effectués.

La déduction fiscale sur le PEA

Le plan d’épargne en actions ou PEA est un investissement financier dont la combinaison avec la défiscalisation peut produire d’excellents résultats pour le contribuable. Il vous permettra de faire des placements en bourse tout en bénéficiant d’exonération sur les profits réalisés en cinq ans. Lorsque vous ouvrez un compte en PEA, vous n’êtes pas dans l’obligation de l’alimenter régulièrement. Toutefois, le maximum en terme d’investissement est de 150 000 €.

La défiscalisation sur l’assurance-vie

L’assurance-vie est très certainement l’une des prévoyances sociales commune à la majorité des Français. À défaut d’une assurance-vie, d’autres préfèrent souscrire à un plan d’épargne retraite. L’assurance-vie est par ailleurs le deuxième investissement prisé par les Français après l’investissement immobilier. C’est la raison pour laquelle la fiscalité peut souvent être assez souple et attrayante pour les acteurs de ce domaine.

Si vous vous demandez comment payer moins d’impôts en 2022 sur votre contrat d’assurance-vie, sachez que ce sont les produits et intérêts capitalisés qui sont concernés par cette question. En effet, pendant la durée de votre contrat d’assurance-vie, votre investissement peut générer des intérêts ou des bénéfices de façon périodique.

De ce fait, aucune fiscalité n’est appliquée sur ces profits, notamment lorsque votre épargne arrive à un maximum de huit ans. En effet, la loi veut qu’à cette période, tous les rachats ou retraits effectués par l’assuré soient exonérés d’impôts. Cependant, ils seront taxés durant les premières années, soit 35 % pour les 4 premières années et 15 % de la cinquième à la huitième année.

La défiscalisation sur le PER

Le plan d’épargne retraite (PER) a subi quelques réformes, et la dernière version est entrée en vigueur depuis le 1er octobre 2019. L’État a donc décidé de le faire accompagner de plusieurs mesures de défiscalisation. En effet, ce type de plan d’épargne peut être soumis à un prélèvement forfaitaire unique (PFU) atteignant 30 %, soit 17,2 % de prélèvement social + 12,8 % d’imposition.

Payer moins d’impôts en 2022 : l’allègement de l’impôt sur le revenu

Selon la loi, toute personne physique ou morale fiscalisée en France doit verser des impôts sur le revenu. Pour les sociétés ou collectivités, le terme le plus couramment utilisé dans le jargon est l’impôt sur les sociétés (IS). L’impôt sur le revenu concerne également les personnes percevant leurs revenus de source française, mais dont la domiciliation fiscale est faite à l’étranger. Toutefois, comment payer moins d’impôt sur le revenu ?

Dans son principe, l’impôt sur revenu correspond à la somme perçue sur l’ensemble des revenus de chaque membre d’un foyer. En d’autres termes, l’État applique une fiscalité sur les salaires et l’ensemble des sommes perçues par les membres du foyer. Ces revenus peuvent être les loyers perçus, les salaires, les pensions, les dividendes, etc. Il s’agit d’une imposition progressive liée au nombre de personnes physiques composant le foyer fiscal.

Ainsi, plus le nombre de contribuables augmente dans celui-ci, plus l’IR peut être important. Ainsi, les méthodes employées la plupart du temps pour réduire les impôts sur revenus sont les suivantes :

  • Alimenter un produit d’épargne-retraite
  • Faire un don
  • Employer quelqu’un à domicile ou faire du télétravail
  • Se lancer dans un investissement locatif immobilier, etc.

En conclusion, nous espérons que tous les conseils et explications contenus dans cet article auront éclairé votre lanterne quant à la manière de payer moins d’impôts en 2022. Si vous vous demandez comment investir de sorte à moins subir le poids de la fiscalité, les 7 solutions que nous vous avons indiquées dans cet article peuvent certainement constituer des pistes.

Toutefois, nous vous rappelons qu’il est important de toujours prendre conseil auprès d’un professionnel du domaine de sorte à éviter certains pièges.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.