Ce site est un service privé d’information distinct des marques ou organismes officiels et non-affilié à ceux-ci.

Que signifie le commerce indépendant ? Etapes de création du projet

Jan 6, 2022 | Entreprise | 0 commentaires

Devenir indépendant consiste à créer sa propre entreprise, à l’exemple d’une épicerie, un magasin de chaussures, un magasin de tabac, un magasin de pêche et ainsi de suite. Quel que soit le domaine dans lequel on travaille, quelques questions se posent à vous, comme, que choisir comme forme de commerce indépendant ? Doit-on opter pour l’entreprise autonome isolée ou bien l’entreprise autonome organisée ? Toutes ces préoccupations doivent être anticipées avant de vous lancer et nous y reviendrons plus en détail dans les sections ci-dessous !

Cet article vous apprendra tout ce dont vous avez besoin pour gérer une entreprise indépendante, que ce soit sa définition ou les démarches à effectuer

Le commerce indépendant : quelle est sa signification ?

Toute entreprise juridiquement autonome qui offre des biens ou des prestations via des espaces de travail physiques, est considérée comme un commerce indépendant. Par ailleurs, il n’existe aucun lien financier entre cette entreprise et une autre structure. En outre, les commerces indépendants peuvent être divisés en deux catégories :

  • les commerces de proximité : qui constituent des entreprises autonomes isolées. Il s’agit de points de vente totalement indépendants, aussi bien en termes de distribution que de canaux de communication ;
  • les entreprises autonomes organisées : l’opérateur choisit d’adhérer à un système, notamment par le biais d’un contrat de franchise, tout en demeurant légalement indépendant. En contrepartie d’un abonnement et d’une royaltie, le franchisé profite de l’expertise et de la notoriété du franchiseur.

Le statut juridique optimal pour un indépendant

Pour lancer votre entreprise, vous disposez d’un large éventail de formes juridiques. Voici les nombreuses possibilités :

  • la société par actions simplifiée (SAS ou SASU) ;
  • la société à responsabilité limitée (SARL ou EURL) ;
  • le statut d’entreprise individuelle (EI) et celui d’auto-entrepreneur.

La création d’une entreprise est peu adaptée au modèle de l’auto-entrepreneur, ce rang est limité en ce qui concerne les revenus. Vous aurez du mal à couvrir les frais de votre entreprise, tout en restant en dessous du chiffre d’affaire maximum autorisé, à moins que vous n’ayez des situations exceptionnelles.

Vous pouvez exercer votre activité professionnelle à titre individuel sans avoir besoin de vous mettre en entreprise, si vous créez une société individuelle. À la différence du statut d’auto-entrepreneur, l’entreprise individuelle classique ne présente aucune limitation de CA. Malgré des cotisations significatives, son régime social reste peu lucratif.

La création d’une société est la meilleure approche pour créer votre propre commerce indépendant. Pour un projet identique, vous devrez choisir entre la SASU et l’EURL. Si vous travaillez sur un grand projet, vous devrez choisir entre la SAS et la SARL.

Quelles sont les étapes à suivre pour créer sa propre entreprise indépendante ?

Il y a quelques démarches à effectuer avant de lancer votre activité. Nous vous présentons tout cela ci-dessous.

Demandez l’autorisation de pouvoir exploiter un grand espace commercial

Si vous souhaitez ouvrir un commerce indépendant de plus de 1 000 m2 de surface de plancher, il faut d’abord obtenir l’autorisation de la Commission Départementale d’Aménagement Commercial. Ainsi, entre 2018 et 2020, les surfaces supérieures à 400 m2 nécessiteront une autorisation temporaire d’activité commerciale.

Souscrivez une couverture pour votre activité

Vous aurez besoin d’une assurance responsabilité professionnelle, pour vous couvrir contre les risques liés à votre activité. Il est également judicieux de souscrire une assurance pour les biens commerciaux.

Le cas échéant, demandez la permission de rejoindre le secteur public

Si votre magasin indépendant dispose d’une surface qui bloque une voie publique, vous aurez besoin d’une permission de stationnement ou d’un permis de circulation.

Le cas échéant, demandez la permission de faire des changements à la façade de votre magasin

Si vous souhaitez entreprendre des travaux en dehors des locaux de votre commerce indépendant, il vous faudra une autorisation.

Effectuez les démarches requises pour la constitution d’une entreprise

En effet, si vous souhaitez établir votre propre société, vous devez d’abord vous inscrire au RCS.

Pour terminer, se lancer en tant qu’indépendant est une décision intéressante qui offre de nombreuses possibilités de gains ! Mais ce n’est pas un défi à prendre à la légère.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.