Ce site est un service privé d’information distinct des marques ou organismes officiels et non-affilié à ceux-ci.

Comment fonctionne l’e-commerce ? Tout comprendre

Déc 13, 2021 | Entreprise | 0 commentaires

L’e-commerce ne cesse de s’agrandir au fil des ans. En effet, le chiffre d’affaire des ventes sur internet s’est élevé à 112 milliards d’euros durant l’année 2020. Celui-ci a connu une augmentation de 8,5 % par rapport à l’année précédente.
Ces dernières années, les habitudes des français pour les achats ont nettement changé et ont énormément évolué. La plupart de nos consommateurs font leurs achats en ligne depuis leur canapé ou leur bureau. Ce changement a fait du commerce électronique un marché prometteur.

Les nouveaux entrepreneurs se lancent sur la plateforme du web. Cependant, ce n’est pas une tâche facile. Alors, que faut-il savoir avant de rejoindre le monde de l’e-commerce ?

Le commerce électronique : comment ça marche ?

L’e-commerce désigne la vente d’un produit ou d’un service par le biais d’Internet. Ce moyen est accessible aux particuliers et aux entreprises. C’est tout simplement une façon d’acheter ou de vendre depuis votre ordinateur, votre tablette ou votre smartphone. Cette stratégie a pris de plus en plus d’ampleur et a connu une explosion durant la pandémie de la Covid-19. Ce qui a fait son succès c’est bien sa facilité ; en effet, vous n’avez plus besoin de vous déplacer et votre paiement s’effectue en ligne lui aussi et ce, en toute sécurité. Vous l’aurez sans doute deviné, l’e-commerce est accessible tous les jours de l’année, 24h/24.

Les étapes d’achats sont pratiquement les mêmes que dans une boutique classique. Vous cherchez en premier lieu, des informations sur le produit, comparez ensuite le prix grâce à un moteur de recherche, puis décidez de l’acheter ou non. Vous pouvez également tomber sur un produit coup de cœur et faire un achat compulsif. En réalité, surfer sur les sites web équivaut à faire du lèche-vitrine. La seule différence, c’est que vous êtes chez vous bien au chaud et que vous évitez la foule des magasins.

De plus, vous pouvez trouver tout est n’importe quoi. De nos jours, les collections retrouvées sur internet sont beaucoup plus vastes que celles retrouvées en boutiques.

Quels sont les points forts de l’e-commerce ?

Outre sa facilité d’accès, le commerce électronique est un réel atout, si vous voulez lancer un business. Dites-vous que tous les consommateurs vont commencer par rechercher un produit sur internet avant de l’acheter. Alors, quoi de mieux que d’assouvir leurs besoins sans qu’ils aient à se déplacer ? Mais que gagnez-vous, vous, en tant que jeune entrepreneur ou bien en tant qu’entreprise déjà lancée ? :

  • un porte feuille client illimité : en effet, sur internet vous pouvez toucher toutes les catégories de clients dans le monde entier ;
  • des achats 24h/24 et 7j/7 : c’est donc une boutique qui ne ferme jamais ;
  • une gestion des stocks plus simple ;
  • la possibilité de gérer votre business où que vous soyez.

Quels sont les points faibles de l’e-commerce ?

Comme toute autre chose, le commerce électronique ne présente malheureusement pas que des avantages. En vous basant sur l’e-commerce, vous perdez le contact humain, cela est parfois difficile surtout si vous avez de l’expérience dans le domaine de la vente en boutique.

Vous devez également faire face à la compétition, car sur internet, la concurrence est rude ; du fait de la mondialisation de cette plateforme, vous trouverez forcément quelqu’un qui vendra le même produit que vous et si vous êtes malchanceux, il se pourrait même qu’il soit moins cher. Il faut donc tenir le coup et essayer de proposer des idées innovantes difficiles à copier.

Un autre inconvénient, c’est que comme pour toute chose électronique, il faut faire face aux problèmes techniques. Par exemple, s’il y’a trop de monde sut votre site web, celui-ci risque de faire un bug ; il faut donc choisir la bonne puissance pour vos serveurs. Le mieux, est de faire appel à une équipe de professionnels en informatique, cela vous évitera de vous occuper des détails techniques, surtout si vous n’êtes pas du domaine.

Vous devrez faire face aussi au nombre de commande afin d’honorer la livraison. À la différence d’une boutique classique, on ne peut pas gérer la clientèle, vous pouvez voir vos stocks épuisés en quelques minutes. C’est un autre point à considérer.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.